Site web Officiel: Assotiation des ressortissants Nigeriens de Belgique (ARNIBEL)

Séjour d’une mission du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur en Belgique

 

Sensibiliser les nigériens de la diaspora sur leur implication dans la vie nationale

 

Une mission du ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur a séjourné du 29 Avril au 02 Mai 2014 à Bruxelles en Belgique, dans le but de sensibiliser les Nigériens de la diaspora vivant en Belgique sur la nécessité absolue de leur implication dans la vie socio-économique et même politique de notre pays.

 

 

Cette mission est composée du Directeur général des Affaires Juridiques et Consulaires Mr Marou Ali et du Secrétaire Permanent du Haut Conseil des Nigériens de l’Extérieur Mr Boukari Yayé.
A Bruxelles, les deux hauts responsables ont initié dès le mercredi 30 Avril 2014, une rencontre d’échange et d’information avec la communauté nigérienne de Belgique dans les locaux de l’Ambassade du Niger dans le Royaume. Au cours de cette rencontre, plusieurs sujets ont été abordés, notamment les questions liées à l’identification des Nigériens de la diaspora, leur implication dans la vie nationale et le futur processus électoral à l’horizon 2016, etc. Ces sujets ont suscité d’intenses discussions très intéressantes où les membres de la mission ont apporté des éléments d’information aux préoccupations soulevées au cours des débats.

 

Ainsi, dans son intervention, le Directeur général des Affaires juridiques et consulaires au ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur a cours de son intervention évoqué la nécessité et même l’urgence pour les Nigériens de la diaspora de se faire connaître à travers un recensement administratif, seul gage de l’authenticité de leur appartenance à la mère patrie. Ce recensement permettra non seulement de les identifier assurément, mais aussi et surtout servira de base de données pour les futures interventions de l’Etat en direction de la diaspora. Il s’agit ici à préciser Mr Marou Ali, d’avoir une idée très claire et précise du nombre des Nigériens vivant en Belgique, les différentes compétences qui existent et qui peuvent aider dans le développement socio-économique du pays. Le DG des Affaires juridiques et consulaires a beaucoup insisté sur le recensement administratif qui permettra à l’Etat de mieux aider les Nigériens de la diaspora dans le processus de leur retour au pays pour ceux qui désirent retourner travailler.

Quant au Secrétaire Permanent du Haut Conseil des Nigériens de l’Extérieur Mr Boukari Yayé, il a axé son intervention sur les différentes possibilités d’investissements au Niger pour ceux des compatriotes de la diaspora qui souhaitent revenir investir au pays. Le S/P du Haut Conseil des Nigériens de l’Extérieur a parlé des efforts considérables déployés par l’Etat pour améliorer l’environnement économique, propice à l’heure actuelle aux possibilités et autres facilités d’investissements au Niger, à travers la création de la Maison de l’entreprise, la mise en œuvre d’un guide de la diaspora et des dépliants qui donnent de manière précise des informations assez variées et pratiques aux Nigériens de la diaspora. Au cours toujours de ces échanges fructueux avec la délégation, l’Ambassadeur du Niger au Royaume de Belgique, SE. Illo Adani, a pour sa part, demandé aux Nigériens de la diaspora de saisir cette opportunité pour s’inscrire massivement lors du recensement administratif que compte lancer officiellement l’Ambassade du Niger au Royaume de Belgique dans les semaines à venir, probablement a indiqué l’Ambassadeur vers la fin du mois de Mai.

Pour ce faire et afin de réussir cette opération, les Nigériens vivant en Belgique sont à appelés à renouveler très bientôt leur carte consulaire, un document attitré et précieux qui leur permettra de s’inscrire facilement dans le processus de recensement administratif général comme souhaité par les plus hautes autorités du pays. Un appel bien accueilli par les Nigériens vivant en Belgique, l’une des diaspora la mieux organisée et bien structurée d’Europe, qui ont promis de relever le défi à travers une participation active dans ce processus qui jette les bases d’une meilleure prise en compte des préoccupations des Nigériens de la diaspora longtemps restés en marge de la vie socio-économique du pays. Cette initiative des autorités de la 7ème république a été appréciée, puisqu’à travers elle, les autorités de la 7ème République ont érigé la diaspora à la »9ème région du pays » et se déploient quotidiennement pour son épanouissement. A noter que cette mission du ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens de l’Extérieur était déjà à Paris pour les mêmes motifs avant de séjourner à Bruxelles.

 

Abdoulaye Tiemogo C/C Ambassade du Niger à Bruxelles

 

07 mai 2014

Publié le 6 mai 2014

Source : http://www.lesahel.org